CR&S DUU

2012 : avec la Duu, les fans et observateurs pensent que CR & S s’est trahi. Après avoir fait l’apogée de la légèreté et de la simplicité, les voilà qui remettent le couvert avec une machine au design torturé et motorisée par un V2 de 1916 cm3. La ballerine a donné naissance à une enclume ?

En fait, pas tant que cela. Certes, le design de la Duu est plus torturé que celui de la Vun : avec sa roue arrière dégagée par le bras oscillant, ses écopes latérales, son gros V2 S & S X-Wedge à boîte séparée, sa poutre centrale faisant office de réservoir d’essence (capacité : 15,5 litres), la Duu n’a pas peur d’en faire un peu trop et tout cela se paye avec un poids à sec de 245 kilos.

Néanmoins, les gommes Pirelli sportives, l’angle de chasse de 24,5°, la fourche inversée Sachs de 48 mm de diamètre (une Öhlins est proposée en option) ainsi que les Brembo monoblocs à 4 pistons garantissent un certain dynamisme.

En contraste avec son allure de grosse brute, le V2 S&S développe 96 chevaux à 5100 tr/mn et 148 Nm de couple à 4000 tr/mn. La Duu n’est donc pas la concurrente d’une Ducati X-Diavel, mais le S&S, dans sa déclinaison X-Wedge, est un moteur très rond et bien rempli, très agréable à l’usage, avec ce qu’il faut de caractère. Une boîte 6 est disponible en option, mais vu le couple et la disponibilité immédiate du moteur, elle n’est pas vraiment nécessaire. La Duu est disponible à partir de 52 000 €. Diverses séries limitées et déclinaisons ont été préparées par le constructeur, comme celles en hommage à Britten ou encore les Series Oro. Ainsi, la Duu entre dans le cercle très fermé des motos exclusives.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Related Posts

Begin typing your search term above and press enter to search. Press ESC to cancel.

Back To Top